Exercice 3

Aller en bas

Exercice 3 Empty Exercice 3

Message par Priscillia M le Ven 8 Fév - 7:25

Bonjour Karine ! Désolé je suis un peu en retard, étant malade depuis une semaine. J'ai eu  du mal à me laisser aller.


Il est très tôt le matin. Je me demande : pourquoi les personnes qui préfèrent le coucher du soleil sont-elles si nombreuses ?
Les premiers rayons du matin représente pour moi, plus que la vie, La Renaissance. Comme un nouveau départ, une page blanche. Une opportunité de réécrire l'histoire, de s'inventer de mille façon.
Je marche pied nu sur l'herbe, les gouttelettes de la rosée, mouillant mes pieds, me rafraîchisse.
Je regarde ce paysage s'offrant à moi. Une vaste plaine verdoyante, cet océan calme et paisible à perte de vue et ce magnifique château en ruine ! Un endroit si magnifique et empreint d'histoire comme je les adore.
A qui appartenait ce château ? Quelle est son histoire ? Pourquoi est-il à l'abandon aujourd'hui ?
Je m'avance lentement vers les ruines. J'emprunte le pont à l'entrée et escalade les quelques pierres me bloquant l'accès à la cour intérieur ! La pierre est froide, dure et rêche au toucher ! Mais j'aime cette sensation !
J'arrive à l'intérieur, face à moi l'océan, je prend en plein visage, une bonne bourrasque de vent, et l'écume de la mer dépose sur mes lèvres, un goût salé.
Je fais un tour sur moi-même et j'observe ce qui m'entoure. Une tour sur ma droite attire mon attention, à sa base, l'escalier est partiellement détruit, et est ouvert sur l'extérieur. En montant les escaliers, je frotte ma main le long du mur restant, comme pour m’imprégner de la mémoire des lieux. Et ça marche !
J'entends de la musique. Du classique ? Une valse ? Soudain, apparaît devant mes yeux, une salle de bal, ornée de décoration dorée. Est-ce vraiment de l'or ? Des rideaux immenses, d'un rouge vif ! Des tables où l'argenterie est étincelante ! Une piste de danse, où des hommes et des femmes, d'une classe et d'un chic inégalable, tournoient au rythme de la musique.  
L'image s'efface aussi vite qu'elle fût arrivée, un rideau de théâtre se refermant sur la scène.
J'arrive au sommet de la tour, le vent est plus calme.
J'entend au dessus de ma tête, un bruit.
Des oies, passent au dessus de moi. Quel spectacle ! Je remarque qu'elles sont en formation triangulaire !
Une place est cependant libre au deuxième rang, près de l'oie de tête, celle qui mène.
Avant même de décider de les rejoindre, mon corps s'élèvent, mes pieds sont déjà dans le vide.
Je monte toujours plus haut, où je rejoins les beaux volatiles ! Je me positionne donc là où il me semble être ma place.
Je suis heureuse, je fais des looping, je rompt la formation et vole au dessus de chacune d'elles, pour faire connaissance, les caresser.
Je vais ensuite voir l'oie de tête et lui demande où se rendent - elles si pressées ?
A la maison ! me répond - elle.
Comment savez vous que c'est par là ?
On ne sait pas, mais c'est toujours par là qu'on va !
Je ralentis, les oies me dépassent. Comme pour me dire au revoir, elles cacardent !
Je leur fais signe de la main ! Je lève la tête. Et si on montait plus haut !
A toute vitesse, je vole, je monte encore plus haut, toujours plus haut.
Pour atteindre les nuages ! Délicatement, je pose mes pieds sur l'immense coton rosé. C'est tout doux ! Je me suis toujours imaginé les nuages comme de la barbe à papa. Je tend la main, pour attraper un morceau et le goûter ! Mais .... C'est bien de la barbe à papa ! Je le savais !
Toute contente ! Je saute de joie ! Et BONG ! BONG ! Je rebondie comme sur un trampoline ! Génial ! Je m'élance et rebondis de nuage en nuage ! Je tombe nez à trompe avec un éléphant ! Qu'il est beau et majestueux. Il me salue, je le salue à mon tour.
Puis-je caresser votre trompe ?
L'éléphant ne me répond pas mais tend vers moi ça trompe énorme.
C'est tout doux, des petits poils comme un petit duvet. C'est assez humide. On dirait un gros vers.
Je m'accroupis et continue à caresser l'éléphant ! Je suis détendue ! Je regarde à travers les nuages, la terre tout en bas.
J'ai bien envie de rester là où je suis ! Je m'y sens bien. C'est peut-être là ma maison. Oui, c'est ici, je suis enfin rentrer à la maison.
FIN.

Il faut savoir que depuis toute petite, je prie le ciel et les étoiles, pour rejoindre ma maison. Car je ne me sens pas à la maison, ici, sur la terre.

Voilà, désolé encore pour le retard.

Priscillia M

Messages : 13
Date d'inscription : 17/01/2019
Age : 26
Localisation : Ile de La Réunion

Revenir en haut Aller en bas

Exercice 3 Empty Re: Exercice 3

Message par Admin le Dim 10 Fév - 23:07

Je te remercie Priscilla pour cet exercice parfaitement réussi. Tous les ingrédients y sont réunis pour nous emmener facilement dans ton voyage. Ce fut très agréable, bravo Smile
Admin
Admin
Admin

Messages : 858
Date d'inscription : 15/01/2017
Age : 46

http://com-animale.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum