Le Deal du moment : -79%
Batterie externe 26800 mAh à charge rapide
Voir le deal
22.95 €

Exercices N° 2: Souvenirs d'école

Aller en bas

Exercices N° 2: Souvenirs d'école Empty Exercices N° 2: Souvenirs d'école

Message par Mailys le Mar 21 Jan - 1:16

Dans tous mes souvenirs d'école, c'est lui là qui m'est revenu. J'ai toujours aimé l'école, apprendre de nouvelles choses, inventer de nouvelles façons de s'amuser avec les copines et les copains, avoir du nouveau matériel chaque année, sentir l'odeur d'un cahier neuf, l'odeur des photocopies encore chaudes...

Mon histoire se passe en classe de CE2. j'ai eu un problème aux yeux, je ne me souviens plus des symptômes mais je sais que j'ai dû aller voir un ophtalmo. Celui-ci, après examen me donne un espèce de gel a mettre dans les yeux, et prévient ma mère que cela pourrait brouiller ma vue.
Ma mère écrit donc un mot à ma maîtresse pour la prévenir et me remet le fameux document.

Le matin, avant de partir pour l'école, ma mère met le produit dans mes yeux. Tout ce passe bien sauf que sur le chemin, comme le
l'ophtalmo l'avait prévu, ma vue se brouille, je distingue à peine les choses. Prise de panique, j'en parle à ma mère qui me rassure et me dit que c'est normal et que cela va durer quelques jours, juste le temps du traitement et qu'après ça ira mieux.
Je fus rassurée mais toute de même septique, comme je vais faire pour travailler? me dis je au fond de moi...

Arrivée à l'école, je remets le document à la maîtresse, et comme j'étais sa chouchou, elle ne me posa pas que questions et me dit: tu suivras à l'oral la leçon et je vais l'écrire pour toi dans ton cahier. Ce fût un moment de joie pour moi, car je me suis rendue compte quelle me faisait confiance et n'a pas une seule fois remis en cause mon problème qui m'angoissait déjà bien assez.

La journée se déroula sans encombres, lors des leçons j'écoutais, et lors des exercices, elle m'autorisait à dessiner. Mais je sentais quand même autour de moi une vibration de jalousie et de colère de la part des autres élèves. Certains me disaient, mais tu vois très bien, tes yeux n'ont rien! Regardes tu dessines sans te tromper. Effectivement, je pouvais plus ou moins dessiner car j'arrivais à distinguer les couleurs mais à peine... La journée se termina sans trop de problèmes.

Ce fut le lendemain que les problèmes commencèrent. C'était lors d'un devoir, je commençais à faire mon dessin (puisse je n'y voyais toujours pas grand chose), lorsque j'entends d'un air narquois, une petite maligne dire à haute voix: Madame je suis sûre que Maïlys fait exprès, regardez!,et je sens qu'elle arrache la feuille dans mes mains, et elle continue avec mon dessin dans la main: elle dessine bien, elle ne se trompe pas dans les couleurs ni dans les formes et les détails de son dessin.
Je ne saurais pas vous dire si j'arrivais a distinguer son visage mais à sa voix, je savais qui c'était. De plus, je ne sais pas si c'est possible mais dans mes souvenirs, j'arrivais presque à prendre l'odeur du mécontentement de certains. Deux mécontentements différents, ceux qui m'accusaient de faire exprès et une petite poignée qui me défendait.

La maîtresse, prise au dépourvue, me dit de faire l'exercice comme les autres. Mais maîtresse, me défendis-je, je distingue les couleurs mais pas les lettres... elles sont trop petites... Essaies, me répondit-elle calmement.
A ce moment, je sentis mon corps brûler de colère et ma bouche se remplir d'amertume, je voulais répondre à celle qui m'avait mis dans le pétrin mais aucun mot ne sorti parce qu'à ce moment je réalisa que j'aurais sûrement une mauvaise note, je senti mon corps se glacer d'un coup. Je pris mon courage à deux mains et commença l'exercice même si je n'y voyais pas grand chose. je distinguais la couleur de l'encre sur le cahier mais c'est tout. Une fois l'exercice fini, je le remis à la maîtresse, au moment où elle posa les yeux sur ma feuille, sans même parler, j'ai senti qu'elle était désolée de ne pas m'avoir cru. Mais je n'ai pas tout de suite compris pourquoi.

Je ne me souviens pas combien de jours a duré ce traitement mais je sais que depuis ce devoir, j'ai pu dessiner jusqu'à l'arrêt du traitement.
Après cela j'ai dû porter des lunettes car mes yeux n'avaient pas grandi en même temps que moi.

C'est au moment de la remise des devoirs quelques jours plus tard, que j'ai compris pourquoi la maîtresse s'en voulais, et pourquoi j'ai pu continuer à dessiner après.
J'étais une bonne élève et mes copies étaient toujours très propres, mais là.... aucuns des mes mots étaient dans les lignes, mon texte montait descendait, une vrai pagaille...


Cet exercice m'a inspiré de parler de cette histoire, parce qu'elle fait ressortir pratiquement tous les sens. Ce n'est pas l'histoire la plus triste mais j'ai eu beaucoup de peine à cause des enfants, avec des mauvaises intentions qui auraient peut être profité de la situation s'ils étaient à ma place, qui ont cru que comme eux j'aurais fait exprès pour ne pas travailler. Hors, j'étais déjà frustrée de ne pas pouvoir travailler. En plus, ils ont fait ma maîtresse préférée douter de moi. Je sentais aussi leurs ondes négatives affluer vers moi... Bref... Voilà, fin de l'histoire.

Mailys

Messages : 20
Date d'inscription : 20/01/2020

Revenir en haut Aller en bas

Exercices N° 2: Souvenirs d'école Empty Re: Exercices N° 2: Souvenirs d'école

Message par Admin le Sam 25 Jan - 21:44

Merci Maylis pour cet exercice. Effectivement, il y a pas mal de sens qui nous permettent de bien plonger dans ton univers mais on ne peut pas y plonger complètement car il nous manque la description du lieu. Du coup, pour te situer dans la classe, on est obligé de l'imaginer ainsi que tout ce qui t'entoure, avec toi dedans.
Mais sinon l'ensemble est bien construit avec un panel d'émotions. Merci pour ce partage tout de même bien réussi Smile
Admin
Admin
Admin

Messages : 1158
Date d'inscription : 15/01/2017
Age : 47

http://com-animale.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum