Souvenir d'école CE1 CE2

Aller en bas

Souvenir d'école CE1 CE2 Empty Souvenir d'école CE1 CE2

Message par Dominique Mannekens le Sam 18 Jan - 23:19

Souvenir d’école. CE1 ou CE2

L’école primaire, une école blanche massive avec de larges et hautes fenêtres, domine un terrain vague encore vide des lotissements actuels, sillonné par de petits chemins créés par des riverains l’utilisant pour des raccourcis,. Un portail s’ouvre sur une immense cour avec 2 préaux et n’accueille que des filles. Maman m’y dépose tous les jours , je sens ma petite main dans la sienne, elle est si belle avec sa jupe crayon et son corsage et si fière de m’emmener, elle qui a du quitter l’école trop tôt pour s’occuper de ses demi-sœurs et demi-frère. J’ai un sentiment de protection et d’amour inconditionnel de sa part.                                                                                                                                                        Le grand couloir s’anime, les élèves décrochent leur tablier de la patère et, en silence, rentrent en rang dans la classe. Je suis assise juste devant le bureau de la maîtresse, derrière un pupitre en bois avec un casier pour ranger les cahiers, les livres, la règle, l’ardoise et les tubes de peintures. Le pupitre est propre, à la fin de l’année scolaire, les élèves le nettoient, il faut frotter les tâches d’encre et les chewing gum. Le petit godet est rempli d’encre noire, mon porte plume tâche la trousse en tissu, j’ai toujours la petite bosse sur mon majeur due à l’écriture... J’aime le crissement de la craie sur le tableau vert fatigué par les conjugaisons et les exercices, c’est un honneur d’aller sur l’estrade effacer l’écriture élégante avec le tampon de feutre , j’aime l’odeur de l’encre et de la colle. Les étagères des grandes armoires en bois clair regorgent de fournitures, les cartes de géographie accrochées au mur m’invitent à voyager et à imaginer les montagnes et les fleuves, je ne suis jamais partie en vacances... Le soleil me chauffe la joue à travers la vitre et j’écoute attentivement la leçon civique du jour. Je me sens en sécurité, sûre de savoir mes leçons par coeur.          
Pendant cette période, je suis allée à l’école avec plaisir. J’aime apprendre, je suis toujours la première, maman me fait réciter, me dicte des chapitres, elle m’a offert toute la collection des livres roses, la bande des cinq et ensuite la bande des sept , les aventures d’un groupe d’enfants, le plaisir de tourner les pages m’envahit toujours, le pouvoir des mots, de l‘imagination. Je suis l’aventurière, la détective, la princesse...
La récréation est pleine de cris et d’agitation. Sous le haut préau est accrochée la corde pour les cours de gymnastique. Je la regarde avec appréhension, j’ai honte de ne pas savoir grimper. Je me revois désespérée, la corde rêche enroulée autour du pied, les mains abîmées par les glissades nombreuses, tirant vainement sur mes bras pour essayer de quitter le sol sous le regard attentif du groupe. Seule et exposée, je me sens nulle, pourtant, personne ne se moque de moi... Après avoir bu la briquette de lait crémeux et lourd, je joue avec les autres élèves à l’élastique, toujours plus haut, à la balle au mur, 1,2,3, je claque des mains, 1,2,3 , je fais un tour, j’entends les encouragements et les rires, je joue aussi à la ficelle, une simple ficelle qui reproduit la Tour Eiffel en utilisant les doigts comme trame m'émerveille , à l’épervier, le chou, fleur des pas qui permet au gagnant de choisir en premier les membres de son équipe, je suis toujours chef d'équipe mais, gentille, je n'écarte pas les moins forts, je cours pour éviter d'être touchée par le ballon et je ressens son impact sur le bras qui m'oblige à rester dans le camp des prisonniers. La cour est joyeuse, pas de grosses bousculades. Nous chantons ensemble les tubes de Sheila, Pétula Clarck, Claude François idoles des jeunes partageant les articles du magazine «  salut les copains », en nous imaginant être des vedettes. J'échange les photos collectionnées de papier glacé des stars , Sylvie Vartan Johnny Hallyday. Je me suis effondrée en pleurant sur mon lit en apprenant qu’ils se mariaient. C'est injuste, je chante bien,moi, je l'aime! Il ne m'a pas attendue! Mon premier chagrin d’amour d’enfant ! les filles de toutes les sections se précipitent devant leur maîtresse en colonne par 2 pour rentrer en classe. Gare aux retardataires!!                                                                                                                                                                                                                                               La coiffure en choucroute est à la mode pour les adultes, le crêpage est un art et l’odeur de laque sature les pièces, moi, je suis fière de mes cheveux longs tressés de chaque côté de la tête et ma barrette au front, mes cheveux sont soyeux et sentent le propre, brossés tous les jours pour éviter les nœuds qui font mal quand on les démêle.
La fête de l’école approche, les répétitions sont parfaites, la chorégraphie bien apprise. Je me sens prête, même pas peur...Le spectacle doit avoir lieu au cinéma de notre ville, tous les parents seront présents, mais... au moment d’essayer la jupette, je n’arrive pas à l’enfiler. La maman couturière avait réalisé toutes les jupes avec le même gabarit. Petite fille normale, sage, aimée, je me suis rendue compte que j’étais enrobée, quelle déception ! quel chagrin gardé secret car je n’ai même pas pleuré ! j’étais si heureuse de danser...Je suis incapable de voir si les élèves étaient tristes pour moi, si maman ou l’institutrice m’ont consolée. Avec toute la famille, j’ai assisté à l’événement du balcon du cinéma. Les fauteuils en velours rouge sont plongés dans l’obscurité. Sur la scène illuminée, toute ma classe est applaudie et je ne suis pas avec elle. Blocage, mes émotions à ce moment ne sont pas enfouies mais certainement surmontées et comprises parce que je n'en souffre pas. C’est peut être une des causes qui explique mon empathie pour toutes les personnes isolées, mal à l’aise dans un groupe. Spontanément, je m’approche d’elles pour leur faire comprendre qu’elles sont importantes et je comprends la douleur de ne pas se sentir intégrée et différente. C'est peut être aussi une des causes pour laquelle je n'aime pas me voir dans un miroir et que j'achète beaucoup de chaussures, lol

Voilà, voilà, j’ai l’impression d’être en psychothérapie. C’était difficile pour moi de retourner dans mon passé, j’ai la mémoire défaillante ou une grosse carapace pour retrouver mes souvenirs.
Au plaisir de vous lire.

Dominique Mannekens

Messages : 11
Date d'inscription : 08/01/2020
Age : 62
Localisation : dunkerque

Revenir en haut Aller en bas

Souvenir d'école CE1 CE2 Empty Re: Souvenir d'école CE1 CE2

Message par Sandrine Haessig le Dim 19 Jan - 10:13

Toute ma gratitude Dominique pour ton récit qui a été une véritable madeleine de Proust pour moi. Malgré nos quelques années de différence d'âge, j'ai en commun avec toi beaucoup de mémoires sensorielles concernant l'école. D'autres souvenirs sont également remontés à la surface, tel ce redouté cours de gymnastique où moi non plus je n'arrivais pas à monter à la corde, ou ce sentiment d'être différente…. C'est très agréable de te lire en tout cas, j'apprécie beaucoup ton style d'écriture. flower
Sandrine Haessig
Sandrine Haessig

Messages : 10
Date d'inscription : 09/01/2020
Age : 51
Localisation : Alsace

Revenir en haut Aller en bas

Souvenir d'école CE1 CE2 Empty Souvenir d'école CE1 CE2

Message par Dominique Mannekens le Lun 20 Jan - 16:25

Je me suis beaucoup interrogée . Pourquoi pas de souvenir de la réaction de maman? J'ai la chance de l'avoir encore et je lui ai téléphoné. En fait, elle n'a pas réagi parce que je ne lui avais rien dit. Elle a pensé que j'avais le trac, que le nombre de jupes était insuffisant, je ne sais plus si d'autres petites filles ont été éliminées. Si elle avait connu le problème, il est évidemment qu'elle aurait demandé un entretien avec l'institutrice et que je n'avais exprimé aucune tristesse pendant la présentation du spectacle.

Dominique Mannekens

Messages : 11
Date d'inscription : 08/01/2020
Age : 62
Localisation : dunkerque

Revenir en haut Aller en bas

Souvenir d'école CE1 CE2 Empty Re: Souvenir d'école CE1 CE2

Message par Admin le Mar 21 Jan - 0:41

Bonsoir Dominique et merci pour le partage de ces souvenirs. Le récit en soi, est très intéressant car il régorge d'éléments sensoriels et émotionnels, donc on peut se plonger dans ces petits bouts de "scènes" qui défilent. Mais j'aurai préféré que vous choisissiez un seul épisode de souvenir et je pense qu'il aurait peut être été plus facile de vous souvenir de détails supplémentaires (pure interprétation de ma part). Cependant, il y a vraiment beaucoup de sens, et des émotions qui nous permettent de survoler agréablement ces souvenirs.
Essayez la prochainement fois d'être plus linéaire et de garder les éléments liés entre eux , en tout cas pour le prochain exercice. Très bien pour les perceptions sensorielles et émotionnelles Smile
Admin
Admin
Admin

Messages : 917
Date d'inscription : 15/01/2017
Age : 46

http://com-animale.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Souvenir d'école CE1 CE2 Empty Re: Souvenir d'école CE1 CE2

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum