Exercice n4 - maison

Aller en bas

Exercice n4 - maison  Empty Exercice n4 - maison

Message par Camillebrule le Dim 9 Fév - 18:49

Je rattrape enfin mon retard. L’avantage c’est que j’ai la correction tout de suite 😂

Je suis sur le perron de cette maison Américaine. À Boston.
J’ouvre la maison et je sens une odeur de vieux parquet.
Je traverse le couloir, le parquet grince sous mes pieds. Il fait sombre.
Je vois des photos accrochées sur les murs, des photos de famille en noir et blanc anciennes. Je m’arrête sur le portrait d’une femme ayant un visage ovale, avec des traits très fins, le regard doux, les cheveux frisés, les yeux verts, une petite bouche.
Les murs sont tapissés en vert canard avec un touché velour. La tapisserie est abîmée, décolée par endroit car Il fait froid et humide. L’ambiance est pesante, l’air ambiant ne fait pas sain.
Il fait très sombre. Dans ce couloir il y a une commode noire, un porte manteau, des chaussures traînent dont une paire de converse noires. Je l’enjambe et continue mon excursion.
Au fond de ce couloir il y a un escalier en L. La rampe est en bois, elle est douce et tendre.
Je monte les marches une à une, l’escalier grince sous mes pas. J’arrive sur le palier, la moquette épaisse bordeaux étouffe mes pas. Les murs sont beige, la pièce est grande et peu meublée. Il y a un miroir, des rideaux bordeaux en velours assez lourds. Il y a plusieurs portes marron fermées.
A travers une fenêtre qui donne sur la rue j’aperçois le quartier désert. Les câbles de lignes téléphoniques pendent. Les poubelles sont dehors. Il fait gris, le temps est triste.
Je décide d’ouvrir une première porte et découvre la une salle de bain, il y a de la buée sur le miroir et encore de l’eau dans la baignoire d’angle. Un peignoir blanc est en boule au pied de cette baignoire.
Une coiffeuse avec de nombreux bijoux et maquillage est à côté d’un radiateur.
Je sens le parfum prononcé d’une femme. Je referme la porte gênée d’entrer dans l’intimité.
Dans un recoin il y a un autre escalier que j’emprunte. Il est très étroit et en colimaçon. Les murs sont poussiéreux, mon manteau noir s’y frotte et est immaculé de poussière blanche. Arrivée en haut je suis dans les combles. La tapisserie est bleue décolorée. Il fait très froid. Il n’y a rien dans cette immense pièce si ce n’est des cartons avec des vieilleries. Je tombe sur une poupée avec une robe bleue, des couettes avec une chevelure en laine rousse, des yeux avec des boutons bleus, des chaussures noires avec des chaussettes blanches. Elle est pleine de poussière, je me penche et la contemple, je souffle dessus pour enlever la poussière.
Je la repose, regarde une dernière fois cette pièce et redescend. De retour au premier étage j’ouvre une seconde porte qui donne sur une chambre avec un immense lit. La tête de lit est en bois massif assez foncé. Il n’y a rien d’autre dans la pièce. Les rideaux sont un simple tissu blanc transparent. Aucune déco. C’est laid et austère.
Je ferme la porte et redescend le premier escalier. Arrivée dans ce long couloir, je vais dans la cuisine sur ma droite. Il y’ a une vieille gaziniere, des casseroles suspendues, une table au milieu de la pièce, un grand buffet avec de la porcelaine à l’intérieur que l’on aperçoit à travers les portes vitrés. Une bouquet de fleurs séchée est au dessus d’une cheminée. Les volets sont fermés. La lumière est jaune. Il y a un feu qui devrait bientôt s’éteindre, je l’entends crépiter. Ça sent le bois brûlé. Le carrelage est gris, irrégulier et sale.
La maison est très calme, je n’entends que le bruit de mes pas ce qui en devient gênant. Au plafond il y a des poutres en bois.
Je décide de partir et je sors de la maison.

Camillebrule

Messages : 9
Date d'inscription : 10/01/2020

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum