Mon 1er vol

Aller en bas

Mon 1er vol Empty Mon 1er vol

Message par Cécile le Lun 4 Fév - 16:08

Nous sommes en 2038. Les temps ont bien changé, l'Homme a vraiment pris conscience de l'importance de notre planète, notre Terre-Mère. L'humain voyage moins, il n'y a plus d'avion (trop d'impact sur l'environnement). Pour certains voyages, ce sont, entre autres, des oies qui nous transportent, à raison d'un humain par oie. Il existe une charte éthique afin de respecter au mieux l'animal. La communication animale est très commune, plus de 50% de la population la pratique. De ce fait, une oie qui ne veut pas ou plus faire voyager des humains sera entendue, son choix sera respecté. De plus, il est existe aussi un moyen de nous miniaturiser afin, surtout, de limiter le poids lors des voyages à dos d'oie.
Je dois partir de Rennes pour Dublin pour un colloque international sur la Communication Animale. C'est mon 1er vol. J’appréhende un peu même si les médias nous disent que ce type de transport est beaucoup plus sûr qu l'avion. Je passerais les détails de la miniaturisation, d'autant plus que cette expérience m'est apparue plus banale que je ne le pensais (cela se fait sous hypnose). Ce qui est cependant impressionnant, c'est la taille de tout ce qui m'entoure !
Je voulais surtout vous relater mon expérience de ce vol. Ce fut EXTRAORDINAIRE !!! D'abord j'enfile une combinaison spéciale par dessus mes vêtements afin de ne pas avoir froid durant le trajet, ainsi qu'un casque et je mets mes gants dans mes poches. J'arrive sur le tarmac afin d’accéder à une passerelle pour grimper et m'installer sur l'oie. Il y a plusieurs oies car nous sommes plusieurs voyageurs et certaines oies ne transporteront que nos bagages (miniaturisés aussi bien entendu !). Les oies me paraissent gigantesques. Posées sur leurs 2 pattes elles paraissent très très calmes, dégagent une grande sérénité et nourrissent en moi un sentiment de confiance. Mon appréhension du début est toujours présente mais amoindrie. Je monte sur la passerelle, prends contact avec l'oie avec laquelle je vais voyager en posant une main sur ses plumes. Quelle douceur ! J'ai envie de la remercier de ce qu'elle va faire pour moi mais il est interdit de communiquer avec nos "transporteuses" juste avant et pendant le vol (tant pis je le ferais après le vol). Je vais m'installer sur son dos entre ses 2 ailes et je boucle les différentes sangles qui me stabiliseront durant le vol. Je suis fin prête pour le départ. Mon cœur bat la chamade.

Le signal du départ est donné. Je commence à bouger dans tout les sens, j'entends une succession de boums, boums de plus en plus rapprochés. C'est désagréable de se sentir bringuebaler et je comprends maintenant pourquoi il est conseillé de prendre un repas assez léger avant le vol. J'ai pas envie de vomir mais c'est pas loin ! Je suis bien harnachée mais je ne peux m’empêcher de m’agripper aux plumes de l'oie. Mes appréhensions sont à nouveau très présentes, je ne peux fixer un point du regard tellement ça bouge. Puis tout s’arrête. Je n'entends plus que le battement des ailes de l'oie et le son de l'air. Quelle sensation de légèreté ! Je desserre mes mains des plumes. L'oie prend de l'altitude et continue de battre des ailes avec ferveur. Flap, flap flap... Le sol s’éloigne de plus en plus. Les routes, les maisons, les gens, rapetissent, jusqu’à ce que l'altitude voulue soit atteinte. Le battement des ailes se fait plus lent et reste régulier. J'ai la sensation d’être dans un autre monde, d’être dans une bulle d'air ceci est lié au fait que je n'entends que le sifflement du vent sur ma combinaison et mon casque, agrémenté par le bruit du battement léger des ailes. Je me sens dans une bulle et en même temps je prends conscience de l’immensité de l'espace qui nous entoure et surtout du ciel. Le ciel est dégagé, d'un bleu qui varie du bas vers le haut : il est pâle à la surface de la terre et s'intensifie en altitude. Le bleu varie aussi de la gauche vers la droite, il tire un peu sur le vert vers la droite. Vu de là où je suis, je distingue parfaitement les routes. les champs, les hameaux en campagne, les quartiers des petites, moyennes et grandes villes. Ces paysages défilent sous nous doucement, c'est comme un film au ralenti. Tiens, un son nouveau, cela vient d'une oie voisine. Je n'avais pas encore fait attention aux autres oies. Elles forment un V et tout doucement leur disposition change, c'est une autre qui prend la tête du cortège. J’aperçois les autres voyageurs qui ont l'air tout aussi émerveillés que moi. Je me sens bien, toute petite dans cette immensité. Je n'ai rien à faire qu'à laisser faire. Je n'ai plus d’appréhension, je profite de l'instant présent. Je suis consciente que je vis une expérience magique. J'ai vraiment la sensation de planer à la fois physiquement et dans ma tête, comme enivrée. J'ai l'impression de surfer dans les air. Mes mains sont toujours au contact des plumes, que c'est doux et chaud. Je sors une main. Le contraste de température est saisissant. Brrr, je ne pensais pas que l'air pouvait être aussi froid, je frissonne. Je la remets immédiatement sous les plumes. Et j'ai envie de m'allonger à plat ventre sur l'oie. Je fais corps avec elle. Malgré la combinaison, je perçois quand même la souplesse des plumes sous mon corps. Le fait d’être allongée atténue le bruit de l'air. Je me sens bercée par le mouvement des ailes. Je m'assoupis... jusqu'au moment où je tombe sur quelqu chose de dur. J'ouvre les yeux et me retrouve nez à nez avec la truffe de ma chienne. J'ai rêvé mais c’était pour moi un doux rêve.

Cécile

Messages : 27
Date d'inscription : 14/01/2019
Age : 49
Localisation : 56

Revenir en haut Aller en bas

Mon 1er vol Empty Re: Mon 1er vol

Message par Admin le Lun 4 Fév - 22:13

Merci Cécile pour ce récit très original et nous avoir transporté avec tant d'aisance vers le futur. Il est réconfortant et sécurisant d'ailleurs Smile
Exercice parfaitement réussi Smile
Admin
Admin
Admin

Messages : 840
Date d'inscription : 15/01/2017
Age : 46

http://www.ecole-ca-karinegiraudier.com

Revenir en haut Aller en bas

Mon 1er vol Empty Re: Mon 1er vol

Message par Cécile le Mar 5 Fév - 11:43

Merci Karine, j'avais sans doute besoin de douceur et plénitude...

Cécile

Messages : 27
Date d'inscription : 14/01/2019
Age : 49
Localisation : 56

Revenir en haut Aller en bas

Mon 1er vol Empty Re: Mon 1er vol

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum