Leçon 2 exercice 2

Aller en bas

Leçon 2 exercice 2 Empty Leçon 2 exercice 2

Message par Caubet fanny le Mar 29 Jan - 10:22

16 janvier 2003, aujourd'hui c'est mon anniversaire, j'ai 15 ans.
Il y a 1 an jour pour jour, j'ai perdu Oliver,mon adorable petit chaton tigré que j'avais trouvé au centre equestrebou je montais. Je pense à elle très souvent mais encore plus aujourd'hui car le facteur me l'a écrasé devant la maison le jour de mes 14 ans , en apportant le courrier et mes cartes danniversaires.
J'espère que cette année tout se passera bien.
A la maison c'est compliqué, je ne me sens pas à ma place. Au collège c'est pire encore, je dois me faire toute petite , invisible. Un groupe de fille "populaire" me harcèle depuis des mois, tous le monde sait , tous le monde voit au collège mais personne ne dit rien. Maman me dit que c'est de ma faute mais je ne sais pas pourquoi.
Il est 10h15, la sonnerie retenti dans tout le bâtiment, c'est l'heure de la récréation. Je sors de classe avec les autres élèves, nous nous dirigeons tous dans le hall pour poser nos sacs et s'aerer dans la cours.il y a énormément de bruits, tous le monde rigole, discute, crie, une vraie foire aux animaux. Les lumières sont allumées dans le hall, dehors il fait tout gris, des gros nuages surplombent dans le ciel, une fine pluie tombe,mais la température est relativement douce pour un mois de janvier.
Je pose mon sac devant le CDI, il y a des bancs et des gros bacs avec des plantes vertes dedans. Mon casier se trouve derriere moi à quelques mètres à côté des toilettes pour filles, mais il y a trop de monde, et j'ai toujours des soucis avec ces filles si je m'approche.
Je cherche mes 5 amis.je decide de me diriger vers la cours piur les trouver. Il sont là, en plein milieu a discuter, je les rejoins en me faufilant au milieu des autres.
Nous commençons à discuter. Je suis dos au bâtiment, dos au autres élèves. En face de moi derriere mes amis, il y a plusieurs par terre de fleurs et buissons, des bancs un peu partout , du goudron au sol et un peu plus loin de la pelouse bien verte. Seuls les élèves "cool" peuvent aller traîner la bas, c'est le territoire de cette bande.
Je ne me sens pas bien, je discute je sourie mais au fond de moi la tension monte, je suis sur mes gardes, j'essaie d'écouter tout ce qu'il se passe autour de moi et de regarder observer tout ce qui m'entoure, telle une biche au milieu de la forêt qui écoute le bruit des chasseurs se rapprocher. Mes mains deviennent moites, elles sont cachees dans les poches de mon blouson bleu foncé.Je n'aime pas la récréation, je n'aime pas le collège, je n'aime pas cet endroit, mais comme maman me dit je n'ai pas le choix, nous avons demenagés a cause de moi car je rêvais d'avoir un poney, et si je ne veux pas finir bergere je dois étudier.
J'ai souvent l'impression d'être puni par la vie , puni par ma famille parce que j'aime les chevaux et que depuis peu j'ai mon poney Voyou.
Soudain je sens une main agripper mon épaule et me tirer en arrière violemment. Juste le temps de me retourner, que je reçois en plein visage une claque d'une violence inouïe et en prime un "bon anniversaire salope".le bruit de celle ci sur mon visage raisonne dans ma tête, mon visage frais commence à rougir. Mes yeux se remplissent de larmes, tout devient trouble s autour de moi. Je n'entends plus qu'un brouaa, je suis comme anesthesié. Comme toujours personne n'ose réagir de peur des représailles. Je suis là, dans cette cours grise sombre, entouré par mes amis et tous les autres élèves , mais je suis seule face à tout ceci. Je me sens suffoquer a l'intérieur de moi, j'ai envie de hurler mais plus aucun son ne sort de ma bouche. Je suis paralysé, prisonnière de ce corps qui tremble et refuse de respirer. Ma meilleure amie Sabrina m'attrape par le bras et me traîne péniblement jusqu'au bureau des surveillants.
Je ne respire plus, mes yeux sont remplis de larmes,tout est trouble autour de moi, je suis comme anesthesié, spectatrice de ce corps qui souffre, je veux disparaître de suite ne plus exister ne plus subir tout ça. La 1ere surveillante nous fait la moral pendant que Sabrina lui explique ce qu'il vient encore une fois de se passer, nous l'avons dérangés pendant sa pause café. J'entends la sonnerie retentir mais je suis toujours là paralysé a suffoquer, j'ai peur, je tremble de plus en plus, j'ai l'impression que je vais tomber. Une autre surveillante arrive et comprend qu'il y a un problème. Elle me fait vite m'asseoir dans le bureau, et me colle un sac en papier marron de la boulangerie devant la bouche et le nez. J'essaie de respirer la dedans, je peux sentir l'odeur des pains au chocolats mais rien à faire je n'arrive pas à me calmer, j'étouffe. Sabrina doit me laisser et retourner en cours. J'ai peur, je tremble, je pleur, en silence comme si en plus je m'excusais d'être là. Les surveillants commencent à s'agiter autour de moi. Elles se disputent, il ne faut surtout pas prévenir mes parents et les pompiers ça va aller elles me disent calme toi ce n'est rien. Il me faut 1h pour retrouver mon souffle et me calmer. Je suis convoqué dans le bureau de la principale du collège. Je suis exclu 3 jours, pour éviter de provoquer ces filles et je dois promettre qu'à mon retour je ne parlerai plus aux garçons de la classe ni aux autres garçons du collège. La principale m'explique que je suis nouvelle dans cet établissement, une jolie ado naturelle, que je suis sur le territoire de ces filles et qu'il va falloir que je me plie a leur règles,elles sont jalouses. Je me sens abandonné encore une fois par les adultes,humilié, rejeté, que vont dire mes parents, je vais encore être rabaissé, jugé. Je reste là immobile, avec un léger sourire pour donner l'illusion que je maîtrise la situation et que je m'en fou, mais en vrai je saigne a l'intérieur, je suis en colère, j'ai la haine pourquoi moi victime je suis sanctionné d'exister, pourquoi je dois raser les murs du collège pourquoi je n'ai pas le droit de simplement être qui je suis. Je suis plutôt garçon manqué, je n'ai pas de petit copain ça ne m'intéresse pas encore, j'ai peur d'être embrassé. La principale continu de me parler mais je n'entend plus rien mes oreilles sont bouchées elles ne veulent plus rien entendre, mon corps se raidi pour encaisser ce nouveau choc en silence.
Le soir après l'école, Sabrina a parlé à sa mère, elle décide de téléphoner à la mienne, elle en a mare de savoir tout ce que je subi et que mes parents ne réagissent pas. Le soir de mes 15 ans je suis à la gendarmerie avec ma mère. J'ai honte, je n'ose pas raconter mon histoire. Nous sommes mineurs le gendarme explique que ce sont des queurelles d'enfants il n'y a pas mort d'homme. En rentrant ma mère me fait la morale, je ne l'écoute pas je regarde droit devant moi sans prêter attention au paysage, tout defile très vite, je suis en mode veille je ne veux plus vivre, je veux fuir avec mon poney loin de tous ces gens.

Caubet fanny

Messages : 17
Date d'inscription : 15/01/2019

Revenir en haut Aller en bas

Leçon 2 exercice 2 Empty Re: Leçon 2 exercice 2

Message par Admin le Dim 3 Fév - 17:59

Merci Fanny pour cet exercice parfaitement réussi. On peut aisément, grâce aux descriptions, aux quelques sens et aux émotions se mettre à ta place et "vivre" ton histoire avec toi.
J'espère que tu as pu travailler sur ces traumatismes là...car cela me fait penser un peu à ce que tu vies en ce moment en terme harcèlement même si les circonstances ne sont pas les mêmes.
Courage à toi ma belle I love you
Admin
Admin
Admin

Messages : 859
Date d'inscription : 15/01/2017
Age : 46

http://www.ecole-ca-karinegiraudier.com

Revenir en haut Aller en bas

Leçon 2 exercice 2 Empty Re: Leçon 2 exercice 2

Message par Caubet fanny le Dim 3 Fév - 18:41

Merci Karine
Effectivement je me suis faite la même réflexion il y a quelques semaines ... si je suis honnête avec moi même je crois que j'ai plus appris à mon esprit a faire l'autruche par rapport à tout ca( comme le reste d'ailleurs) et je suppose que comme j'ai essayé de camoufler ça au plus profond je me retrouve à nouveau dans le même genre de situation. Je ne sais pas trop comment m'y prendre(encaisser et recevoir ça je maîtrise a la perfection mais je ne dois plus accepter ca) ça va venir a force :heart
Comme cet automne avec la 1ere formation , celle ci me bouscule déjà intérieurement et me colle sur le nez ce que je m'efforce à ignorer depuis des années mais là je crois qu'il est temps d'ouvrir les yeux
Encore merci Karine pour tout ce que tu nous aide à révéler et réveiller

Caubet fanny

Messages : 17
Date d'inscription : 15/01/2019

Revenir en haut Aller en bas

Leçon 2 exercice 2 Empty Re: Leçon 2 exercice 2

Message par Admin le Dim 3 Fév - 18:57

Je sais que tu es capable d'affronter ça et cela va grandement t'aider à avancer dans ta vie Smile
Courage, la lumière est au bout du tunnel I love you
Admin
Admin
Admin

Messages : 859
Date d'inscription : 15/01/2017
Age : 46

http://www.ecole-ca-karinegiraudier.com

Revenir en haut Aller en bas

Leçon 2 exercice 2 Empty Re: Leçon 2 exercice 2

Message par Caubet fanny le Dim 3 Fév - 19:03

Merci Karine I love you

Caubet fanny

Messages : 17
Date d'inscription : 15/01/2019

Revenir en haut Aller en bas

Leçon 2 exercice 2 Empty Re: Leçon 2 exercice 2

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum