exercice 2: souvenirs d'ecole

Aller en bas

exercice 2: souvenirs d'ecole

Message par Cécile le Lun 28 Jan - 19:35

Ce qui m'est tout de suite venu est un souvenir de CM2. Je me revois installée sur ma chaise dans le rang collée au mur, je dois être à la 2eme ou 3eme place dans le rang. Je ne suis pas très à l'aise car c'est le moment (le matin, souvent en début de matinée) de réciter la table de multiplication à voix haute en moins de 10 secondes (par ex. : 5 fois 0, 0, 5 fois 1, 5, 5 fois 2, 10... jusqu'à 5 fois 12, 60). Si on réussit on avance d'une place sur notre parcours de tour de France. Je ne suis pas à l'aise car j'ai peur que d’être nommée pour le faire, cela procure des tensions dans mon corps, des crispations. Je ressens un nœud dans ma gorge. J'ai comme l'impression que mon visage chauffe. Je sens que mes jambes bougent toutes seules sous la table, je suis très nerveuse. J'ai peur de ne pas réussir à le faire (alors que j'ai toujours des bonnes notes et que jusqu'à présent j'ai toujours réussi à réciter correctement les tables de multiplication sans faute et dans le temps imparti). J'ai peur de bafouiller. J'ai peur d'avoir à le faire car j'ai peur de ce que les autres vont penser de moi, que leurs regards vont être braqués sur ma personne et que cela me mettra encore plus mal à l'aise. Mon cœur bas la chamade. j'essaie de me faire toute petite, je me recroqueville dans ma coquille pour que l'instituteur ne me voit pas. Il m'impressionne beaucoup cet instituteur car il a un air très sévère, il est de la vieille école, parfois colérique, limite violent avec certains élèves, avec ceux qui ont des difficultés d'apprentissage ou des problèmes de comportement. Je ne fais pas partie de ces élèves mais je n'arrive pas à me raisonner. Si tous les regards vont être sur moi je vais avoir l'impression d’être mise à nue, qu'on ne verra que mes défauts. En plus je ne suis pas du tout à l'aise dans mon corps, mais là je me sens encore plus étriquée que d'habitude dans mes vêtements. Je me rends compte aussi que je me sens à l’étroit dans mon corps. Je voudrais fuir pour ne pas avoir à affronter cette éventuelle situation. Et l'instituteur choisit un élève du rang d'à côte. Et là, c'est le soulagement total, ce ciel qui était tellement gris-noir dans ma tête devient tout d'un coup d'un bleu magnifique, je sens la joie qui me submerge. Je bascule dans quelque chose de complètement différent, tout se relâche, le cœur se calme, je perçois un sourire au bord de mes lèvres. Je me sens heureuse, forte. J'ose maintenant relever la tête et regarder autour de moi et surtout le camarade qui passe l’épreuve. OUF !!! J'aimerais pas être à sa place...

Cécile

Messages : 15
Date d'inscription : 14/01/2019
Age : 49
Localisation : 56

Revenir en haut Aller en bas

Re: exercice 2: souvenirs d'ecole

Message par Admin le Ven 1 Fév - 22:44

Merci Cécile pour le récit de ton souvenir.
On peut ressentir parfaitement les émotions qui te submergent dans ce que tu es en train de vivre, et ça c'est très bien. En revanche, on ne peut pas te situer dans ton environnement car il n'y a aucune description, et très peu de sens, ce qui limite notre champs de perception concernant la lecture de ce souvenir.
Fais attention à ces notions pour ton prochain exercice Smile
Admin
Admin
Admin

Messages : 664
Date d'inscription : 15/01/2017
Age : 45

http://www.ecole-ca-karinegiraudier.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: exercice 2: souvenirs d'ecole

Message par Cécile le Lun 4 Fév - 11:42

Merci Karine pour ce retour. Effectivement je suis restée centrée sur moi et en ai oublié mon environnement.

Cécile

Messages : 15
Date d'inscription : 14/01/2019
Age : 49
Localisation : 56

Revenir en haut Aller en bas

Re: exercice 2: souvenirs d'ecole

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum