exercice n°3 les oies sauvages

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

exercice n°3 les oies sauvages

Message par CLAUDE M le Dim 12 Fév - 20:26

Assis devant la cheminée, je sens progressivement la chaleur du foyer se répandre en moi. Les yeux fixés sur les bûches que dévorent les flammes, j’entends de moins en moins les crépitements et les craquements. Mes yeux se sont fermés. Des flammèches s’échappent des flammes puis en virevoltant s’élancent dans le ciel, se rassemblent en d’innombrables vols d’oiseaux évoluant gracieusement dans le ciel.
Une envie forte de voler s’empare de moi pour ressentir un sentiment de liberté totale.
« Prépare-toi à nous rejoindre ». Cette invitation, je ne l’entends pas mais la perçois comme dans un flash. Une force indescriptible me soulève pour me placer en queue d’un vol d’oies sauvages.
Transperçant l’air, je vole sans efforts avec une sensation de légèreté et de liberté. « Bienvenue parmi nous ». Ces quelques mots d’accueil s’affichent dans mon esprit et je ressens beaucoup de chaleur et d’empathie. L’émotion s’empare de moi car je comprends que des pensées profondes, des sentiments, des émois, des évocations remplacent les mots et les paroles pour communiquer avec ceux qui sont à notre écoute.
Nous survolons un fort situé en bordure de mer, construit pour s’y réfugier en cas d’attaques des Vikings.
Une scène d’un autre temps m’apparaît : des drakkars sont échoués sur la plage. Des hommes s’affrontent. Des cliquetis d’armes, des cris de peur et de rage se font entendre tandis qu’un incendie se propage et dégage une fumée âcre. Je suis tiré de cette évocation par la réception d’une information nous invitant à dévier notre vol afin d’éviter des chasseurs.
C’est tard le soir que nous nous posons en bordure d’un plan d’eau pour y passer la nuit. Serrés les uns contre les autres en raison du froid nocturne de ce début d’avril, j’écoute mon cœur battre à l’unisson avec celui de mes plus proches voisins. Je pense à ces lacs bleus et accueillants que nous aurons rejoints dans trois jours.
J’entre en contact avec un habitant de cet endroit. Il me fait part de son impatience et celle des siens de nous revoir. Nous avons commencé à leur prodiguer « la Connaissance ». Nous les aidons à prendre conscience de leurs dispositions innées mais insoupçonnées comme ce jeune enfant qui, sur le point de se noyer a perçu nos conseils lui permettant de nager sans avoir jamais appris. Arrivé sur la berge, étonné par sa performance, il s’est tourné vers nous et dans le silence de la nature bienveillante, nous avons reçu son émotion joyeuse, ses remerciements et sa gratitude. Il prenait conscience d’un nouveau mode de communication.
Mes membres s’engourdissent peu à peu. Envahi par la fatigue, paisiblement, je m’endors.

CLAUDE M

Messages : 13
Date d'inscription : 20/01/2017
Age : 72
Localisation : Vendée

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: exercice n°3 les oies sauvages

Message par Admin le Jeu 16 Fév - 13:42

Merci pour le partage de votre expérience Claude mais comme indiqué dans la correction de l'exercice dans la leçon n°4, il ne fallait pas se transformer en oie mais vivre l'expérience en tant qu'humain. L'image donné n'était qu'un point de départ.
avatar
Admin
Admin

Messages : 309
Date d'inscription : 15/01/2017
Age : 44

Voir le profil de l'utilisateur http://www.ecole-ca-karinegiraudier.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum