Exercice Leçon 2 souvenirs d'école

Aller en bas

Exercice Leçon 2 souvenirs d'école Empty Exercice Leçon 2 souvenirs d'école

Message par CoralieB le Dim 27 Jan - 13:57

Lorsque j'entends souvenirs d'école quelques uns me reviennent en mémoire. Chacun d'eux est lié à une émotion forte que j'ai vécu à ce moment là et principalement ils sont liés à des émotions dites négatives (tristesse, colère, incompréhension etc...). Cependant un souvenir particulier me reste en mémoire et j'en garde une affection toute particulière. C'est un de mes "plus vieux" souvenirs d'enfance.

Je devais avoir 5 ou 6 ans (je devais être en GS ou CP) et nous avions dans la cour de récréation un bac à sable. A cette époque, les bacs à sable commençaient juste à être interdits pour raison d'hygiène. Nous avions donc quasiment jamais le droit de s'amuser dedans.

Mon souvenir remonte à un jour d'hiver, où il faisait froid et gris, un vrai temps de pluie, typique de la Corrèze. Je ne sais pas pourquoi ce jour là nous avions eu le droit exceptionnellement d'aller jouer dans le bac à sable. J'entends encore le bruit du vent dans les arbres, qui nous glace jusqu'aux os.

J'étais très heureuse, j'étais assise à genoux dans un coin du bac. Le sable était très granuleux, froid et humide, j'avais froid aux genoux et aux tibias sur lesquels j'étais assise mais je m'en moquais. J'avais même réussi à obtenir le Graal, c'est à dire une petite pelle spéciale bac à sable. C'était une pelle en plastique très épais avec un énorme manche rond et rugueux. Ces pelles bien que faites pour les enfants n' étaient absolument pas adaptées aux mains des enfants et je me revois tenir cette pelle (qui me semblait énorme à l'époque) dans ma petite main. Les maîtresses ne sortaient ces pelles que très rarement et il n'y en avait pas assez pour tous les enfants donc j'étais plus qu'heureuse d'en avoir une. En plus elle était verte, ma couleur préférée ! Tout était réuni pour passer une super récréation. J'étais donc à genoux dans un coin en train de faire un monticule de sable. Je jouais seule, c'était un moment ressourçant pour moi, un moment de quiétude. J'étais dans ma bulle, je n'entendais même pas les autres enfants jouer dans la cour (étaient ils là ?).

Je me revois en train de poser la pelle à ma droite pour finir de façonner mon château de sable avec les mains. Le sable était gelé et mes doigts tout autant. Tout d'un coup, je vois passer dans mon champ de vision périphérique un bras frêle avec une petite main qui s'avance pour attraper ma pelle. Ni une ni deux, sans même savoir qui était ce "voleur" de pelle et sans même prononcer un mot j'ai planté mes dents dans ce bras et ait serré de toutes mes forces !! Un gout acide m'a envahi la bouche, en contraste avec la douceur de la peau de cette petite fille.

Je ne me souviens plus de la suite immédiate mais je me souviens après être au coin avec les maîtresses qui me demandent ce qui m'a pris. Je voyais dans leurs yeux qu'elles étaient plus interrogatives et surprises qu'en colère. Il faut savoir que je n'ai jamais fait de bêtises, j'étais une enfant très sage (peut être même trop ! Wink ), première de la classe et toujours très gentille avec ses camarades. Je pense qu'elles ont du se demander quelle mouche m'avait piquée pour que j'en vienne à mordre violemment de la sorte. Elles m'ont dit qu'elle allait prévenir mon père (prof des écoles et figure très autoritaire) mais pour une fois je n'ai pas eu peur qu'on prévienne mes parents.
Je trouvais que le jeu en valait la chandelle. Non mais ho elle avait quand même essayait de voler ma précieuse pelle !! Alors j'étais là au coin, je n'étais même pas en colère ni j'avais peur, j'étais juste satisfaite parce que j'avais réussi à garder ma pelle. En plus, la petite fille qui s'avérait être Marina, n'était pas une grande amie, je la trouvais un peu bizarre. Donc bon l'un dans l'autre j'étais confortée dans mon idée !! Mon seul regret avait été d'être punie parce que du coup je n'avais pas pu profiter de mon bac à sable jusqu'au bout de la récréation. Mais tout le long, je n'avais pas lâché ma pelle et je ne l'ai posée qu'en rentrant en classe ! Pour l'anecdote, les maîtresses n'ont jamais raconté à mes parents ce qu' il s'était passé !

Ce souvenir me fait encore sourire des dizaines d'années plus tard. J'en garde une tendre affection parce qu'en tant que petite fille sage c'est bien la première et la seule fois où je me suis permise de laisser parler mes émotions brutes à savoir ma colère et mon agressivité à l'idée qu'on vienne rompre ma quiétude et voler mon objet si important pour moi. Je me souviens ce sentiment de menace et d'agression qui m'a envahi et la satisfaction d'avoir réussi à "me défendre". Aujourd'hui encore ces émotions sont très présentes quand j'y repense !

CoralieB

Messages : 21
Date d'inscription : 18/01/2019

Revenir en haut Aller en bas

Exercice Leçon 2 souvenirs d'école Empty Re: Exercice Leçon 2 souvenirs d'école

Message par Admin le Lun 28 Jan - 17:43

Merci Coralie pour le récit de ton souvenir parfaitement décris dans tous les sens du terme. Et j'ai aussi souris quand tu as écrit que tu as planté tes dents dans un bras, pauvre petite fille mais toi je te voyais tellement en train de défendre ta forteresse avec toute la fierté qui va avec, c'est comme si j'y étais.

C'est parfait, continue en ce sens Very Happy
Admin
Admin
Admin

Messages : 859
Date d'inscription : 15/01/2017
Age : 46

http://www.ecole-ca-karinegiraudier.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum