exercice gorille

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

exercice gorille

Message par CHEREAU isabelle le Lun 8 Mai - 12:24

Me regarde droit dans les yeux, me dévisage
essaie de me sentir: amie ou ennemie ? méfiance
intrigué, garde son calme, se gratte la tête, pensif
Puis se met debout et se balance de droite à gauche pour tester mes réactions et sûrement m'intimider
je ne bouge pas et continue de l'observer
se rassoie et m'observe de nouveau
son regard change, ses yeux sont implorants, de sa main il caresse ma joue pendant que je li caresse le dos
il est pacifique, et je sens une envie de communiquer avec moi
je suis assise en face de lui, il me tient par la main et je reste là, c'est un moment unique et magique , aucune peur de part et d'autre, juste du respect mutuel, une sensation d'être dans un autre monde
il me fait voir un grand espace, avec un ruisseau, des constructions en bois , des troncs d'arbres, des cordes et de nombreux congénères
me dit qu'il voit de nombreux visiteurs (zoo?) qui le regardent et se demande bien pourquoi
il a la sensation d'être épié, décortiqué, pas beaucoup d'intimité
agacé par moment, même s'il adore mimer ses visiteurs
je suis le dominant du troupeau, le sage , je me fais respecter et je remets de l'ordre si bagarres
j'ai des femelles et je suis le mâle reproducteur
je suis très gourmand, beaucoup de fruits qu'on me lance parfois devant les visiteurs: ils rient
sentiment "d'animal de cirque"
cette proximité et ce voyeurisme me dérangent, m'agacent et m'attristent
Mes soigneurs prennent soin de moi, mais je ressens quand même une profonde tristesse de ne pas être totalement libre
un ennui devant ces éternels rituels, instaurés tout au long de la journée
amusement parfois quand il est plus proche des humains( je le vois derrière une vitre) et qu'il s'amuse à reproduire les gestes des visiteurs
sentiment paradoxal : de l'agacement et de l'incompréhension quand les enfants tapent dans la vitre , mais aussi de l'attendrissement en voyant ces "petits d'hommes" qui ressemblent tellement à nos petits
je lui explique que beaucoup de gorilles sont décimés dans la nature, et qu'il est là pour être protégé et perpétuer et sauvegarder sa race
j'ai le sentiment qu'il me comprend, mais qu'il reste quand même triste, il prend mes mains dans les siennes et on reste comme ça un bon moment , je le remercie pour cette communication , et je m'en vais , non sans un pincement au cœur...

CHEREAU isabelle

Messages : 83
Date d'inscription : 20/01/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum