exercice 4

Aller en bas

exercice 4 Empty exercice 4

Message par Elodie le Ven 29 Mar - 12:55

Bonjour, bonjour,
Je suis à l’extérieur, je monte les marches, j'ouvre la porte qui grince, un tapis à l'entrée, un dépose clef sur le mur à droite, un escalier devant moi, à gauche une porte fermée et à droite une pièce. J'ouvre la porte de gauche : il y a un canapé le long du mur du fond (à ma droite) et à ma gauche une fenêtre. Le canapé est vert avec un napperon posé sur le dossier. Déco années 50-60. Cheminée en brique rouge et blanche sur le mur d'en face, tapis rond au centre de la pièce.
Solitude
femme 30-40 ans habillée années 60, blonde, elle met le couvert sur une table ronde.
Elle me souri
Je sors de la pièce et prend l'escalier en bois avec une rampe.
la pièce de droite à disparue!!
De la moquette dans l'escalier, je monte en m'aidant de la rampe, à l'étage je me dirige à gauche, une chambre avec un grand lit et une fenêtre qui donne sur la rue, le soleil entre dans la pièce.
Le temps ne parait comme suspendu.
Toujours cette jeune femme, elle regarde par la fenêtre.
J'entends les cris d'enfants.
La femme me souris me sourie mais ne parle pas!
Je ne me sens pas très à l'aise et n'ose pas m’asseoir n'y lui parler!
Nous ne sommes pas sur le même espace temps!
Elle allume un vieux poste radio, ils parle anglais, mais je ne comprend pas bien mais la guerre me vient à l'esprit.
J'ose lui demander si elle attend le retour de son mari, engagé dans l'armée américaine, elle hoche la tête de haut en bas.
Son visage s'assombrie, son regard est triste. Elle l'attend, le guette.
Une enveloppe sur la table de chevet.
J'ai toujours cette sensation inconfortable au niveau du plexus solaire! Le mot deuil me vient, puis bloquée!!!
j'ai la sensation que la scène dans laquelle je me trouve est figée, bloquée dans le temps.
Et l'image de ce drapeau américain à l’extérieur!
Je vois l'uniforme de son mari avec des décorations sur l'épaule gauche, il apparaît près d'elle mais c'est bizarre, il est là sans être là, elle ne le voit pas.
Elle est assise sur le lit.
Ma gorge se sert, je suis triste.
Je n'ose pas lui dire que l'homme qu'elle attend ne rentrera pas (je vais peut-être un peu loin, mais il faut tout mettre). Que dois-je faire?
Il pose ses mains sur les épaules de la femme et leur image disparaît.
Je sors de la chambre, je descend l'escalier et quitte la maison sans me retourner, une fois à l’extérieur je me tourne et regarde la façade de la maison sans trop savoir à quelle époque je suis, j'ai quand même bien l'impression d'avoir fait un bon dans le temps.
Étrange comme sensations!!!

Elodie

Messages : 5
Date d'inscription : 27/01/2019

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum